Bon et mauvais stress

Le stress : Définition

Le stress : positif ou négatif ?

Dans notre société, le stress revêt souvent un point de vue négatif . Il est souvent à l’origine de maux perturbants le quotidien. Pourtant, dans certaines situations, il peut agir comme un moteur. Alors qu’en est-il exactement ? Peut-il avoir des effets positifs ? Quelle est sa fonction ?

Le mot stress est souvent utilisé pour désigner ses causes (un embouteillage, une machine qui tombe en panne…). En réalité, cela n’en est pas, mais ce sont en réalité ce qu’on appelle des stresseurs. Il est la réaction à ces stresseurs, un mécanisme d’adaptation face au changement. C’est la conclusion qu’en a tiré Hans Selye qui fut le premier à étudier de manière approfondie ce mécanisme. Il le qualifia d’ailleurs de « Syndrome Général  d’Adaptation » (SGA), avant de lui donner le nom de « Stress ». De plus, avoir du mal à dormir ou être sujet à l’anxiété n’en est pas forcément. Ce sont ses conséquences. Ainsi, on distingue : les stresseurs, la réaction à proprement parler et ses conséquences.

 

Le stress : est-il bon ou mauvais?

 

Les différentes phases

Hans Selye a mis en évidence trois phases lors de son étude du Syndrome Général d’Adaptation. Bien que le mécanisme soit bien plus complexe, ce modèle permet d’aborder une chronologie simple des situations stressantes.

  1. Phase d’alerte : Elle correspond à une réponse d’urgence de l’organisme pour s’adapter le plus rapidement possible à son environnement et aux changements qui l’accompagnent (cela se caractérise notamment par la contraction des muscles, le cœur qui s’accélère…). Au contact d’une situation stressante, cette réponse va permettre une mobilisation rapide des ressources.
  2. Phase d’adaptation / d’endurance : Elle ne survient que si la situation se prolonge. Les signes physiques s’estompent peu à peu, le corps s’adapte progressivement à l’environnement. L’objectif est de tenir la distance.
  3. Phase d’épuisement : Elle apparait lorsque l’individu commence par être dépassé par la situation qui persiste et sur laquelle il ne peut exercer de contrôle. L’organisme s’épuise, et peut aboutir à la mort.

 

web.facebook.com/about-stressfr-434669793371308/

Suivez-nous:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *