Le système immunitaire est sensible au stress

Le système immunitaire affaibli par le stress

Notre système immunitaire est essentiel à notre survie, sans lui nous devenons vulnérables et perdons toute protection. Mais ce gardien de notre santé n’est pas infaillible et peut être affaibli. Des études ont montré que le stress peut être un facteur déstabilisant nos défenses immunitaires. Il ne suffit donc pas forcément de bien manger ou de bien dormir pour être en forme et ne pas tomber malade. Il nous faut aussi surveiller notre niveau de stress pour être en mesure d’avoir toutes les clés en main pour affermir notre santé.

 

Adaptation à notre taux de cortisol

Le cortisol est réputé pour être l’hormone du stress par excellence. C’est d’ailleurs un des éléments que l’on quantifie pour savoir si une personne est stressée ou non. Quand on subit un choc ou bien que l’on est soumis à une pression quotidienne, notre organisme va réagir à ce nouvel élément en produisant cette fameuse hormone. Malheureusement, le cortisol fait partie des glucocorticoïdes, c’est un anti-inflammatoire. Par conséquent, sur le long terme, un haut niveau de cortisol dans le sang n’est pas ce qu’il y a de mieux pour la santé car cela affaiblit l’organisme.

C’est ce qu’on peut constater notamment avec les cellules de notre système immunitaire. Le cortisol a pour but de stimuler ces cellules pour bloquer l’inflammation qui se répand dans notre corps, et donc de lutter contre les infections. Cependant, à force d’être en contact avec les hormones du stress, notre système immunitaire devient de plus en plus insensible à leurs signaux d’alarme.

 

Le stress rend le système immunitaire moins sensible aux signaux d'alarme

 

Pour illustrer ce fait, on peut prendre l’exemple d’une personne commençant à pratiquer régulièrement une activité sportive. Les premiers jours son corps va réagir à ce changement d’activité et des courbatures vont se faire ressentir. Mais avec le temps notre organisme s’habitue à ce nouveau rythme et ne ressent plus aucune douleur après l’effort. Il devient plus résistant, tout comme notre système immunitaire devient plus résistant, moins sensible, à l’effet du cortisol.

 

Ne pas généraliser…

Il est vrai que d’après tous ces éléments, le stress a la capacité de nous pourrir la vie. Mais ce n’est qu’un facteur parmi d’autres. Ce n’est pas parce qu’on tombe malade ou qu’on se sent momentanément plus fragile que cela est forcément un problème lié au stress. Les causes de maladies sont multiples et il ne faut donc pas hésiter à aller consulter un médecin.

Cependant, savoir gérer son stress est toujours utile. Et cela peut se faire grâce à l’apprentissage de certaines techniques de relaxation, ou tout simplement en changeant ne serait-ce qu’un peu nos habitudes quotidienne en programmant des activités qui nous détendent ou en améliorant notre hygiène de vie.

Suivez-nous:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *