Les transports en commun sont une grande source de stress

Transports en commun : une source de stress

Les transports en commun peuvent être de un véritable défi pour garder sa joie et sa bonne humeur pour la journée. De nombreuses sources de stress jalonnent le trajet et il suffit d’avoir passé une mauvaise nuit pour que le moindre petit incident se transforme en incident diplomatique.

 

Les sources de stress

Les transports en commun sont le théâtre de toute une vie et une promiscuité qui peut atteindre à notre santé nerveuse. Souvent bruyants, ils nous fatiguent déjà dès le matin lorsqu’une longue journée de travail nous attend. Dans ce cas, il est souvent difficile d’échapper aux fameuses heures de pointe avec d’innombrables personnes, capables de s’entasser comme des sardines sur les quais ou dans les bus. Et le stress augmente avec l’apparition de grèves, et le retard au travail.

De plus, dans certains quartiers ou à certaines heures, un sentiment d’insécurité peut générer de l’inquiétude et du stress à devoir prendre les transports en commun. Il est aussi fréquent de devoir supporter les injures et les incivilités de certains passagers. Dans un tel endroit, il est souvent difficile d’échapper à la mauvaise humeur des autres.

 

La foule dans les transports en commun peut créer du stress

 

On retrouve aussi dans les transports en commun davantage de personnes faisant la manche et de gens démunis. A cela s’ajoute les mauvaises odeurs et aussi des fois la chaleur. Toutes ces sources de stress sont les plus courantes et on pourrait en ajouter davantage. Mais après avoir cerné ce qui pourrait nous affecter le plus, il est sans doute préférable de se concentrer sur la manière d’y faire face.

 

Comment faire pour gérer son stress

Pour oublier son stress dans les transports en commun, rien de mieux que d’oublier où l’on se trouve. Faire preuve d’imagination et laisser son esprit vagabonder peut être assez efficace pour faire face au stress généré. Pour cela, il y a plusieurs méthodes : lire, que ça soit un journal ou un roman, ou bien écouter de la musique. Le tout est de se détendre. Certains s’amusent aussi grâce à des mots croisés ou d’autres avec les jeux de leur téléphone portable.

Une autre manière d’évacuer son stress est de réussir à rentabiliser son temps. Savoir que les transports en commun sont un passage obligé mais que le temps passé a été utilisé intelligemment permet de passer un moment moins désagréable. Que cela soit d’apprendre une langue étrangère, la possibilité d’avancer sur son travail, se concentrer pour réorganiser sa semaine ou régler un problème épineux, le tout est d’avoir le sentiment que le temps n’a pas été perdu.

Enfin, l’état d’esprit reste souvent ce qui est le plus important pour faire face au stress. Prendre les choses avec humour et tenter de voir les différentes situations sous un angle positif peut même permettre de passer un bon moment dans les transports en commun.

Suivez-nous:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *