Le bonheur, on ne le trouve pas, on le fait. Il ne dépend pas de ce qui nous manque mais de ce que nous possédons – Arnaud Desjardins

 

Toujours désirer ce qu’on n’a pas, ou à courir sans arrêt après ce qui nous manque : ce sont des attitudes qui nous font passer à côté de ce qu’on possède déjà et ce qui pourrait nous rendre heureux.

Et en plus de cela, cette manière de vivre est génératrice de beaucoup de stress puisqu’on s’inquiète et on languit de ce qu’on n’a pas encore.

On va peut-être admirer un grand chef cuisinier pour sa gastronomie, élaborée à partir des quelques ingrédients disponibles dans son restaurant. Mais on s’extasiera aussi devant l’improvisation et l’ingéniosité d’une personne créant un festin avec les trois aliments restant dans son frigo.

Le bonheur ne dépend donc pas de ce qu’on a, mais de ce qu’on fait avec ce qu’on a.

 

 

 

Le bonheur, on ne le trouve pas, on le fait. Il ne dépend pas de ce qui nous manque mais de ce que nous possédons - Arnaud Desjardins

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *