Les difficultés ne sont pas faites pour abattre mais pour être abattues – Montalembert

 

On a tendance à dire qu’il existe deux types de stress : l’un est positif, l’autre négatif.

Et c’est souvent le caractère combatif d’une personne qui fera toute la différence.

Quelqu’un qui n’hésite pas à se retrousser les manches, et à mettre les mains dans le cambouis, réussira certainement plus à surmonter les difficultés.

Cependant, il n’est pas toujours facile d’être ce genre de personne : sûre de soi, positive envers et contre tout, et sans peur.

Mais cela ne veut pas dire que tout est perdu et qu’on n’arrivera jamais à rien !

L’important est d’y aller pas à pas en décomposant chaque étape de façon à ce qu’elle devienne gérable.

Et vous verrez, en procédant ainsi, vous vous apercevrez que vous êtes capable de réaliser beaucoup de choses !

 

 

 

Les difficultés ne sont pas faites pour abattre mais pour être abattues - Montalembert

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *