Ne vous découragez pas. C’est souvent la dernière clé du trousseau qui ouvre la porte – Paulo Coelho

 

Le découragement est une véritable plaie et un ami intime du stress.

Il peut nous faire voir une vie multicolore en noir et blanc, nous masquer toutes les solutions alors qu’elles sont justes sous notre nez, nous grossir à l’infini des problèmes minuscules.

Mais pourquoi partir du principe qu’on ne peut pas, alors qu’on n’a pas encore tout essayé ? Pourquoi aurait-on le sentiment que plus on approche de la fin et moins ça a de chance de fonctionner ?

L’important est d’être conscient de toutes les clés de possibilité composant notre trousseau et de se donner la chance de toutes les essayer avant d’abandonner.

Le découragement et le stress auront le temps de venir bien assez tôt.

Et même à ce moment-là, comme on dit, ‘aux grands maux, les grands remèdes !’ Il vous restera toujours le choix de décider d’enfoncer tête baisser les portes qui oseraient vous résister !

 

 

 

Ne vous découragez pas. C’est souvent la dernière clé du trousseau qui ouvre la porte - Paulo Coelho

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *