Celui qui déplace les montagnes, c’est celui qui commence par enlever les petites pierres – Confucius

 

De nos jours, le milieu professionnel demande toujours de plus en plus d’investissement personnel. Et parfois, il place la barre très haute pour ce qui concerne les objectifs à atteindre.

Mais comme le montre Confucius, il y a plusieurs façons d’aborder les choses. Et ceci aura une énorme influence sur notre niveau de stress futur.

Avoir un but précis c’est bien. Mais avoir aussi des paliers intermédiaires, cela aide le moral.

En se concentrant sur les choses que l’on arrive à accomplir, aussi petites soient-elles, cela nous aide à conserver nos forces pour atteindre notre objectif ultime.

De cette manière, on arrive à transformer un stress qui aurait pu être négatif en un stress moteur et positif.

 

 

 

Celui qui déplace les montagnes, c'est celui qui commence par enlever les petites pierres – Confucius

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *