Combattre la procrastination : 7 clés pour y arriver

Vous avez la flemme de vous mettre à vos corvées de la journée ? Vous ne savez pas du tout comment surmonter la montagne de choses qui se tient devant vous ? Et vous vous dites sans doute que cela ne changera rien de remettre à demain… Oui, mais… Pour être épanoui et profiter au maximum de la vie, certaines tâches doivent impérativement être faites en temps et en heure. Et réussir à combattre la procrastination ne se fait pas par hasard.

Combattre la procrastination : 7 clés pour y arriver



Trouver la cause pour combattre la procrastination

Cela tombe peut-être sous le sens, mais tant que vous ne saurez pas précisément pourquoi vous avez toujours tendance à remettre au lendemain ce que vous avez à faire, vous n’arriverez jamais à combattre la procrastination avec efficacité.

Vous trouvez que c’est un conseil bateau ?

Pourtant, cela va vous permettre de régler vos habitudes sur le long terme et de sortir de ce cercle vicieux. En effet, tant que vous avez la motivation pour lutter contre ce défaut, vous arriverez sans doute à jongler avec tous vos impératifs. Mais il suffira d’avoir, comme on dit, un ‘jour sans’ et de baisser les bras rapidement…

Cependant, si vous connaissez la cause de ce mauvais penchant, vous pourrez prendre des mesures précises pour ne pas procrastiner et faire ce que vous avez à accomplir dans les temps, et ce, même quand vous vous sentez raplapla. Ces mesures concrètes joueront le rôle de rambardes de sécurité pour les moments où la flemmardise vous envahit.

Mais comment faire pour en discerner la source ? Analysez vos actions passées.

Vous pourrez sans doute dégager des causes qui reviennent régulièrement. Cela peut être par exemple :

  • Une mauvaise gestion du temps
  • Le stress
  • Un problème d’estime de soi ou de concentration
  • La peur du jugement
  • Un manque d’intérêt ou de motivation
  • Le perfectionnisme
Une montre pour bien gérer son temps et éviter de procrastiner

Mettez en évidence aussi vos meilleures excuses pour ne pas faire les choses, du genre “je travaille mieux sous pression” ou “je serai plus motivé tout à l’heure, c’est sûr !”. Vous aurez ainsi en main des éléments de mise en garde : à partir de l’instant où vous vous direz ces phrases, c’est que ce sera le moment de vous mettre un coup de pied aux fesses !



Posez-vous les bonnes questions

Prendre du recul et voir plus loin que l’instant présent peut être très bénéfique pour combattre la procrastination. Parce que le plaisir de l’instant présent est important mais il serait dommage de le regretter par la suite quand les mauvaises conséquences nous rattrapent.

Demandez-vous donc :

  • Quel sera le résultat de mon choix présent dans les heures ou les journées à venir ?
  • Qu’est-ce que j’ai à y gagner maintenant et demain ?
  • Quelles sont les conséquences négatives possibles ?
  • Quels sont les risques ?

Réfléchissez à la tâche que vous avez à réaliser et apprenez à aimer chaque instant de votre vie. Plus vous apprécierez ce que vous faites et plus il sera facile de s’y mettre. Cela n’est pas forcément inné, ça peut s’apprendre. Quand on est enfant, on aime rarement le café. Pourtant, avec le temps, c’est souvent un goût qui change. Focalisez-vous donc sur tous les bénéfices que vous avez à gagner pour vouloir et aimer ce que vous avez à faire.

Et si ce n’est vraiment pas possible ? Faites comme l’âne avec la carotte. Offrez-vous une belle récompense après ! La volonté est comme un muscle. Elle se travaille et petit à petit, elle devient plus forte. Alors, ne vous découragez pas si vous avez l’impression de ne pas y arrivez au début. A force d’efforts, tout est possible !



Faire une To-Do List

La liste des tâches et des priorités est une technique très efficace pour les personnes un peu brouillon ou qui cherchent tout simplement à avoir les idées plus claires pour s’alléger l’esprit. Cependant, le risque est de vouloir trop en faire. Surtout au début ! Ainsi, fixez-vous des objectif atteignables pour rester motivé tout au long de votre journée.

Dites-vous bien que la première source de procrastination est le manque de motivation. Faites donc tout pour protéger votre capital et continuer à avoir envie de barrer une à une les choses que vous aurez inscrites sur votre to-do liste.

Ecrire une to-do list pour mieux s'organiser

Et n’hésitez pas à détailler au maximum votre programme. Le but est d’éviter de réfléchir à la manière de faire les choses et de se trouver par la même occasion des excuses pour les remettre à plus tard. Préparez-vous donc à l’avance en intégrant dans votre routine du soir ou du matin un moment pour bien mettre à plat toutes vos priorités.



Usez et abusez des starters

Qu’est-ce qu’un starter ? C’est un petit ‘truc’ qui va vous aider à commencer une tâche. Car c’est souvent ça le plus dur : réussir à démarrer. Une fois que le processus est enclenché, il est souvent facile de continuer. Et il suffit parfois de trois fois rien pour soit s’y mettre, soit remettre au lendemain.

Par exemple, vous avez décidé d’aller faire du sport en rentrant du travail. Mettez donc toutes les chances de votre côté pour y arriver et préparez vos affaires avant d’aller au boulot. Quand vous serez de retour chez vous, vous n’aurez même pas à réfléchir sur le pourquoi du comment ! Il vous suffira juste de prendre vos affaires et d’y aller. Avec un peu d’organisation, vous pouvez réussir à tenir vos bonnes résolutions.



Commencer simplement

Cette astuce est surtout valable quand on se sent incapable d’accomplir une tâche. Au lieu de se dire qu’on est trop nul et qu’on n’y arrivera jamais, autant voir les choses d’une manière plus positive. Pour cela, la première action doit être quelque chose d’assez simple. Pourquoi ? Pour éliminer toute peur de l’échec.

Une activité peut être complexe. Mais si vous savez que le début est assez facile pour que vous puissiez le maîtriser, vous ne trouverez pas d’excuse pour ne pas vous y mettre. Et sans vous en rendre compte, vous réaliserez sans doute que vous vous faisiez toute une montagne pour rien.



Étape par étape

Cette astuce fait suite à la précédente. De la même manière qu’on commence par quelque chose de simple, il faut continuer avec des étapes faciles à mettre en oeuvre. Le but final peut être énorme. Mais vous pouvez toujours le décomposer en plusieurs petits sous-objectifs pour combattre la procrastination avec ruse. Et d’un coup, vous verrez que cela semble tout de suite moins complexe.

Dessin d'un bonhomme qui grimpe des escaliers marche par marche

Si votre ambition est de participer à un marathon mais que vous avez toujours été mauvais en endurance, vous ne pourrez pas tout de suite courir ne serait-ce que trente minutes d’affilées. Allez-y donc doucement ! Peut-être que dans un premier temps, cela vous suffira de vous entraîner à la marche rapide. Quand vous aurez pris plaisir à cet exercice, vous aurez alors envie d’aller plus loin et de commencer à courir quelques minutes. Votre temps de course augmentera de lui-même petit à petit.

Découpez vos objectifs en petites tâches qui vous sembleront faciles à réaliser. Après avoir essayer une ou deux fois, vous vous rendrez compte que tout est à votre portée. Il suffit juste de fournir les efforts nécessaires en ne visant pas trop haut à chaque fois. Vous n’aurez alors plus d’excuse pour procrastiner !



Éviter les distractions

Comme nous avons pu le voir un peu plus haut, l’important est de commencer. Mais encore faut-il ne pas être interrompu ! Car il faudrait encore une fois s’y remettre et recommencer à commencer… Et donner à cette partie de nous même, qui nous dit de remettre à plus tard, l’occasion de prendre le dessus.

C’est pourquoi, dans la mesure où vous pouvez vous couper de toutes sources de distraction, faites-le ! Moins vous serez dérangé, plus vite vous aurez fini et mieux le travail sera fait. C’est tout bénéf ! Et la satisfaction d’avoir réussi sera d’autant plus forte que vous n’aurez pas mis 3 heures à faire ce que vous deviez.

Et oui, parce que se concentrer… Ca prend du temps ! Si vous savez d’avance que vous allez y passer la moitié de la journée, il vous faudra une sacrée dose de motivation pour combattre la procrastination. Voici donc quelques clés pour ne pas vous laisser envahir par les distractions :

  • Éteignez toutes les notifications de facebook, twitter, instagram, whatsapp, etc.
  • Mettez votre portable en mode silencieux.
  • Isolez-vous.
  • Mettez une musique vous aidant à vous concentrer.

Plus vous boosterez votre productivité, et moins vous aurez tendance à procrastiner. Alors maintenant, à vous de jouer ! Toutes ces astuces ne fonctionneront peut-être pas pour tout le monde. C’est à vous de les tester et de déterminer ce qui marche le mieux pour vous. Si vous persévérez, vous arriverez à coup sûr à combattre la procrastination !


7 clés pour combattre la procrastination

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *