Les astuces pour réussir à gérer la pression au travail

Gérer la pression au travail serait bénéfique pour se booster. Pourtant, c’est très loin de ce que vous pouvez ressentir… Vous vous sentez au contraire fatigué, irrité et complètement dépassé par tout ce que vous devez faire. Et dans cette situation, il est très difficile de trouver du plaisir dans son activité professionnelle. D’autant plus que les urgences et les deadlines arrivent encore plus vite que ce qu’on avait prévu ! Bref, il y a tout un tas d’éléments qui jouent sur votre moral et votre physique. 

Mais rassurez-vous, comme dans toute situation difficile, celle-ci peut être surmontée. Avec les bons conseils et les pratiques adéquates, vous pouvez retrouver l’équilibre et l’épanouissement professionnel. Alors voici tout de suite ce par quoi vous devez commencer reprendre votre vie en main…

GRATUIT : Fiche pratique

Lutter contre la pression au travail

Analysez votre situation pour trouver des solutions adaptées

Analysez les pressions que vous subissez

Une prise de conscience nécessaire

Être constamment fatigué et sous pression n’est pas quelque chose de normal. Et ça ne doit pas l’être ! Ce n’est pas parce que la société nous pousse sans arrêt à nous surpasser qu’on est obligé de suivre le rythme coûte que coûte, au risque de s’abîmer la santé. Et cela fait partie de la prise de conscience nécessaire pour commencer à avancer. 

En effet, prendre du recul est indispensable pour gérer la pression au travail et pour mettre des mots sur ce que vous vivez. Et c’est un exercice qui est bénéfique tant pour ceux qui ressentent une réelle souffrance au travail que pour ceux qui charbonnent sans compter leurs heures parce qu’ils aiment intensément ce qu’ils font. Dans les deux cas, un burn-out a toutes les chances de se développer. 

Si un stress de courte durée peut être bienfaisant pour l’enthousiasme et l’énergie, un stress constant devient vite usant, quel que soit la passion que l’on met dans son travail. Il est obligatoire d’accorder des moments de pause à son organisme, tant physiquement que mentalement. Pour cela, comprenez les causes qui ont un effet positif ou négatif sur votre état de pression quotidien. 

A lire aussi : 9 choses à savoir sur le stress

Identifiez ce qui vous stress

Un stress insidieux peut être le fruit de grands événements, faciles à mettre en lumière, mais il vient aussi parfois de routines bien établies qui minent notre énergie physique et mentale. Une des première chose à analyser est donc votre hygiène de vie. On ne le répètera jamais assez : une vie saine et équilibrée est un des meilleurs remparts contre les mauvaises conséquences du stress. Voici quelques questions à vous poser :

  • Votre sommeil : dormez-vous bien ? Dormez-vous assez ? Vous sentez-vous fatigué au réveil ?
  • Votre alimentation : mangez-vous équilibré ? Grignotez-vous tout au long de la journée ? Avez-vous l’habitude de cuisiner ou de commander à emporter ?
  • Votre activité physique : aimez-vous faire du sport ? Combien de fois par semaine pratiquez-vous une activité physique ? Aimez-vous faire du sport ?
  • Votre vie sociale : prenez-vous le temps de passer du temps avec vos amis et votre famille ? Perdez-vous trop de temps avec les appareils électroniques et les réseaux sociaux ? Avez-vous du temps pour vous durant votre semaine ?

Une fois cette analyse faite, vous serez plus en mesure de voir qu’est-ce qui vous fragilise et ne vous aide pas à gérer la pression au travail. En effet, plus vous vous sentirez fort physiquement et mentalement, et plus le stress aura de chance d’avoir un effet positif sur vous. Néanmoins, que vous le supportiez bien ou non, il est est toujours intéressant de savoir d’où provient notre stress :

  • Est-ce une pression subie par un tiers ? Un collègue, un supérieur, une situation ?
  • Est-ce vous-même qui vous mettez la pression ? 
  • Êtes-vous, vous-même, une source de stress pour les autres ?
Une femme travaille sur une table remplie de papiers avec une tasse de café

Des mesures concrètes, simples et efficaces pour gérer la pression au travail

L’organisation de votre travail

Si vous êtes mal organisé, vous risquez de ne pas bien gérer la pression à votre travail. Et l’objectif important est bien d’avoir sa propre organisation et son fonctionnement personnel, adapté à soi-même. L’organisation des autres ne sera peut-être pas optimale pour vous. Ne cherchez donc pas forcément à copier mais, plutôt, inspirez-vous. Et surtout, ne laissez personne vous imposer ses manières de faire. Pour cela, plusieurs conseils peuvent se révéler très utiles :

  1. Prendre du recul : quand vous sentez que la situation échappe à votre contrôle, et que les tâches s’accumulent dangereusement, c’est peut-être le temps de relativiser et de remettre les choses à leur place. Pouvez-vous décaler une réunion ou un rendez-vous ? Quelle tâche pouvez-vous reporter ? Y a-t-il mort d’homme si tout n’est pas parfait ? Listez ce que vous avez à faire et essayez de vous réorganiser.
  1. Prendre une pause : Ce n’est pas les événements ou les personnes qui doivent vous dire quand vous arrêter. Ne serait-ce que 5 minutes. C’est vous. Prendre le temps d’aller se détendre les jambes dans le couloir, de boire un peu et de vous étirer peut changer radicalement votre journée !
  1. Ne vous éparpillez pas : plus vous gérerez de dossiers à la fois, et plus la pression va grimper. Alors si vous vous sentez déjà suffisamment stressé, n’en rajoutez pas. Concentrez-vous sur la tâche qui doit être réglée en priorité, puis passer à la suivante.
  1. Éloignez de vous les distractions : les réseaux sociaux, les mails, les coups de fils et toutes ces choses qui vous perturbent dans votre travail… Mettez-les de côtés quand la pression s’accroît. Vous avez déjà du mal à avancer dans votre travail, ce n’est pas pour donner votre énergie et votre attention à une activité secondaire ou qui pourrait être faite plus tard.

Soignez votre environnement

S’il fait froid dans votre bureau… A quoi allez-vous penser ? A votre travail ou bien à votre pull que vous avez laissé dans votre armoire ? La réponse est évidente et montre combien notre environnement a un impact sur notre force de travail et donc à terme, notre façon de gérer la pression au travail

Veillez donc à vous sentir bien là où vous êtes : aérez tous les jours, décorez selon vos envies, mettez des photos des gens que vous aimez, installez des plantes vertes, etc. Faites en sorte d’avoir envie de vous mettre à votre bureau. 

Soyez aussi vigilant à toute la partie ergonomie de votre poste pour ne pas vous déclencher de maux de dos ou autres, et pour être le plus efficace possible. Vérifiez l’état de vos instruments de travail (chaises, ordinateur, outils en tout genre, etc.). Et si vous avez besoin de calme, n’hésitez pas à fermer la porte ou à investir dans un casque anti-bruit. 

GRATUIT : Fiche pratique

Lutter contre la pression au travail

Analysez votre situation pour trouver des solutions adaptées

Les relations avec vos collègues

 Vos collègues font partie de votre environnement de travail et ils jouent forcément un rôle dans votre ressenti de la pression au travail. Entre les distraction qu’ils occasionnent ou la charge de travail dont ils sont la source, il faut apprendre à gérer ses relations humaines qui peuvent alors se révéler de véritables aides.

La base est évidemment de tout faire pour que la paix et une bonne ambiance règnent dans le service. Mais cela ne veut pas dire non plus qu’il faut dire oui à tout et essayer de répondre aux demandes de tout le monde. Sinon, la situation va vite devenir ingérable ! Donc, apprenez à dire non. Gentiment, poliment mais, fermement. Prenez le temps de la réflexion si vous en avez besoin. Et ne vous forcez pas à prendre un dossier qui n’est pas prioritaire et qui va vous retarder dans le reste de votre travail. 

A lire aussi : Apprendre à dire non sans culpabiliser, la méthode pas à pas

En réfléchissant ainsi à ce que vous acceptez, vous prendrez aussi peut-être l’habitude de voir ce que vous pouvez déléguer et à qui. Le but n’étant pas de surcharger quelqu’un d’autre au-delà de ses possibilités. Déléguer est une des clés pour manager correctement ses équipes et qui permet aussi d’abattre encore plus de travail. Cela favorise le travail d’équipe et contribue aussi à une meilleure formation des travailleurs. De quoi réussir à mieux gérer la pression au travail !

Un groupe de collègues sont en réunion

Une hygiène de vie équilibrée pour une résistance accrue

Donnez à votre corps ce dont il a besoin

Pour gérer correctement la pression au travail, il faut que vous soyez au maximum de vos capacités. C’est comme face à une infection, le corps combat mieux s’il est en bonne santé et plein de vitalité. Alors donnez-lui ce dont il a besoin absolument pour être en pleine forme :

  • Une alimentation saine et variée : Veillez aussi à  ne pas manger ni trop ni trop peu et à sauter les repas le moins possible. Et n’abusez pas des excitants tels que la caféine !
  • Un sommeil profond et réparateur : Ne restez pas éveillé le plus tard possible le soir sous prétexte que l’épisode de votre série n’est pas terminé. Si vous êtes fatigué, allez vous coucher. 
  • Une activité physique relaxante ou défoulante : cela ne signifie pas aller vous tuer à la salle de sport. Une simple marche peut tout à fait être suffisante. Le tout est de mettre son corps en mouvement. Et en plus de faire disparaître vos tensions, cela va également contribuer à aérer votre esprit.  

Aérez votre esprit

Comme dit l’adage : “Un esprit sain dans un corps sain”. Prenez soin aussi de vos pensées pour qu’elles restent un moteur et non quelque chose qui finirait par devenir un véritable poids. Alors aérez-vous l’esprit ! C’est comme une pièce qu’on ne prendrait jamais la peine d’aérer : ça pue. Alors faites sortir le stress de votre tête pour ne pas qu’il vous empoisonne le cerveau. Et pour gérer la pression au travail de cette manière, vous avez plusieurs solutions :

  • Bouger : le sport est à la fois bon pour le corps et pour l’esprit.
  • Ayez une vie sociale épanouie : plus vous vous isolerez et plus vous aurez de risque de vous sentir stressé.
  • Déconnectez-vous : vous n’êtes pas né avec un portable dans la main. Ce n’est pas un accessoire essentiel pour survivre ou tout simplement vous sentir bien. Toutes ces notifications sur les appareils électroniques font grimper le stress. Alors profitez du moment présent et soyez injoignable de temps en temps.
  • Apprenez à respirer correctement : la respiration peut avoir un grand effet relaxant et calmer des sentiments négatifs tels que la peur, l’angoisse ou le stress.

Adoptez un mode de penser positif pour mieux gérer la pression au travail

Une fois que vous aurez appris à faire sortir votre mauvais stress pour mieux gérer la pression au travail, remplir votre tête de pensées encourageantes et motivantes est primordial. De cette manière, les raisonnements déprimants auront moins de place pour réussir à se développer. 

Ne culpabilisez pas de prendre du temps pour vous et de faire des activités qui vous ressourcent. Vous avez besoin de vous nourrir tant physiquement que mentalement et moralement. Alors, ne laissez pas la liste des choses que vous rêvez de faire au fond d’un tiroir. Programmez-vous des plages horaires bien déterminées dans votre planning pour être certain de ne pas passer à côté. 

Et bien sûr, n’oubliez pas de rire. Pour tout ou pour rien. L’humour est une des armes les plus efficace pour se sentir bien en toutes situations et évidemment pour gérer la pression au travail !

A lire aussi : L’humour à la rescousse

Comment mieux gérer la pression au travail ? - Les astuces !

Et vous, quelles sont vos astuces pour faire baisser la pression ?

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *