Transpiration : la loi implacable d’un excès de stress

Le stress ne met pas à mal uniquement notre moral ou notre fatigue, mais il a aussi un véritable impact sur notre transpiration et donc sur l’image que nous allons renvoyée à des moments où justement on aimerait que tout soit parfait : un premier rendez-vous amoureux, un entretien d’embauche ou tout simplement un impératif professionnel comme on peut en avoir tant.

C’est la raison pour laquelle on essaie par tous les moyens de la combattre et ne pas ressembler à quelqu’un qui sort de la douche quand on contraire on aimerait paraître responsable et soigné. Le meilleur des moyens serait de pouvoir empêcher notre stress de libérer toutes la panoplie d’hormones (adrénaline, noradrénaline, dopamine) responsables de ce phénomène. Mais heureusement pour nous, d’autres moyens peuvent être mis en place, surtout si on sait comment agit le stress sur notre transpiration.

 

Trop de stress provoque de la transpiration

 

 

La transpiration due au stress : son territoire corporel

 

La transpiration due au stress est très différente de celle due à un effort physique et ne fait donc pas intervenir toutes les parties de l’organisme dans le but d’évacuer de la chaleur. Elle touche en particulier le visage, la paume des mains, la plante des pieds ainsi que les aisselles. Cela explique que lors d’un examen oral on puisse s’essuyer à plusieurs reprises les mains sur son pantalon dans l’espoir d’en voir disparaître la moiteur.

Mais souvent ce geste machinal n’a malheureusement qu’un effet temporaire. En effet, cette transpiration est avant tout causée par nos émotions. Il ne sert donc à rien d’essayer de faire de l’air pour essayer de la diminuer. Le plus efficace est de tenter de maîtriser ces sentiments de stress. Prenez donc le temps de vous concentrer sur votre respiration par exemple pour lui faire prendre un rythme normal, calme et posé. De nombreuses techniques existent pour apprendre à maîtriser un stress excessif.

 

A voir aussi : Quand le stress provoque l’acné !

 

 

La transpiration due au stress : son action

 

La transpiration due au stress se développe extrêmement rapidement. Et avant même qu’on puisse essayer de contrôler un minimum nos émotions, elle est déjà là. De plus, elle est plus visible. En effet, elle produit davantage de sueur que celle due à un effort physique et elle est aussi plus odorante. Elle a donc tout pour déplaire !

 

A voir aussi : Mauvais stress… Mauvaises odeurs !

 

Heureusement, on trouve de nos jours énormément de produits et sous toutes sortes de forme pour lutter contre ce phénomène très désagréable. On peut néanmoins en distinguer deux sortes :

  • Les anti-transpirants. Ils ont pour but de réduire la quantité de sueur ainsi que son odeur
  • Les déodorants basiques. Ils ciblent plus les bactéries responsables des mauvaises odeurs.

 

Pour aller plus loin :

 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *