Le vieillissement accentué par le stress

Le vieillissement touche tout le monde et chacun, à un moment de sa vie, y réfléchit, que cela soit par rapport à la retraite, à son capital santé ou bien pour toutes autres raisons. Le but étant de rester en forme le plus longtemps possible, et ainsi de profiter au maximum de toutes les possibilités qu’offre la vie, tout est bon pour ralentir ce processus. Ainsi, prendre en compte le facteur stress est essentiel pour s’assurer une belle vieillesse. En effet, bien que le stress ne soit qu’un des éléments à prendre en compte, il peut avoir une grosse influence sur nos dernières années de vie.

 

Vieillissement et capital vital

Une des définitions du stress évoque ce phénomène comme une usure générale de l’organisme. C’est pourquoi, une personne étant soumis à une dose de stress très importante dans sa vie, et sur une longue période, aura un vieillissement plus marqué. En effet, son corps sera plus ‘usé’. Toute personne a un capital d’énergie donné à la naissance par son code génétique. Et il sera utilisé tout au long de la vie.

Malheureusement, les périodes de grand stress nous oblige à puiser dans ce capital. Et nous ne sommes pas en mesure de compenser totalement cette perte grâce au repos ou aux vitamines. Et quand l’organisme s’use et a moins d’énergie, il vieillit plus vite… On peut alors constater qu’un à même âge, une personne peut sembler soit plus jeune, soit plus vieille qu’une autre. Ainsi, notre corps reflète souvent un âge différent en fonction du stress rencontré, de notre mode de vie, de notre alimentation, etc…

 

Histoire de télomères…

Des recherches ont montré que le stress aurait un impact direct sur notre ADN et serait même capable d’augmenter la vieillesse de nos chromosomes de dix ans ! Au bout de nos chromosomes se trouvent des parties appelées télomères. Et à chaque division cellulaire, ces dernières raccourcissent, jusqu’à ce que la cellule estime qu’elles sont devenues trop courtes. Cela aboutit à la mort de la cellule.

 

les télomères marquent notre vieillissement.

 

Ainsi, la longueur de vie d’une cellule est en partie déterminée par la longueur de ses télomères. Mais heureusement, il existe une enzyme, la télomérase, qui permet en partie de réparer les dommages des télomères causées par les divisions cellulaires successives. Le problème c’est que le stress empêche cette enzyme de travailler normalement et le vieillissement cellulaire est alors aggravé. On voit donc que le stress a un impact jusqu’au plus profond de nos cellules. Et cela se ressent aussi sur l’ensemble de nos organes avec à chaque fois des manifestations différentes.

 

Le stress augmente le vieillissement de l’ensemble de notre corps

Les effets du stress peuvent être visibles au niveau des différentes parties de notre organisme. Par exemple, il peut provoquer une accélération du rythme cardiaque, ce qui à long terme risque de provoquer des problèmes au niveau du cœur et des vaisseaux sanguins mais aussi par répercussion sur la peau et les poumons. De plus, il affaiblit le système immunitaire et peut être la cause de perturbations sur le système reproducteur. Ainsi, le corps doit gérer ces troubles, ce qui accentue son vieillissement.

Le stress joue aussi sur nos facultés mentales et impacte notre concentration, notre mémoire et notre raisonnement. On peut alors se sentir distrait et avoir l’impression que tout travail intellectuel est ralenti. Ceci peut mener à certaines maladies dégénératives (comme celle d’Alzheimer) ou bien à des dépressions et des insomnies puisque les fonctions nerveuses s’en trouvent bouleverser. Enfin, d’autres organes peuvent tourner au ralenti sous l’effet du stress, ce sont le système digestif et les reins. Non essentiels à la survie immédiate de l’individu en cas de danger ou de stress, ils ne sont pas prioritaires pour recevoir l’énergie nécessaire à leur bon fonctionnement.

Cependant, ces désagréments ne sont vraiment néfastes et n’ont une réelle action sur le vieillissement qu’à long terme. Ce n’est donc pas forcément les chocs ou les grands changements qui ont le plus grand impact sur nous mais plutôt le stress quotidien qui est modéré et continue: travail, famille, enfants, problèmes financiers, santé, etc… Donc apprendre à gérer ce stress de chaque jour peut nous aider à ralentir notre vieillissement.

 

Pour aller plus loin :

 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *